J anvier 2021

N=°25

LA LETTRE D'INFORMATION DE

FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT

NOUVELLE AQUITAINE


L E MOT DE YANIK MAUFRAS

Dans la continuité des 7 années passées  à DSNE comme trésorier puis comme président (5ième année en cours), je rejoins la dynamique FNE-NA comme membre titulaire du CA. Ce nouvel engagement était mis en attente depuis un "certain" temps du fait de la charge de travail demandée par une association départementale  à ses responsables bénévoles. La charge n’a pas diminué,  mais le Conseil d’administration  de DSNE s’est étoffé ce qui permet de répartir le boulot sur un plus grand nombre de personnes.

Pourquoi mon engagement  pour FNE-NA ?  Comme souvent, c’est l’exemplarité d’une démarche qui incite à la rejoindre. J’ai apprécié le pragmatisme et le respect des autres membres de la fédération montrés par Michel  Hortolan et poursuivis  par Isabelle. Ensuite, La volonté commune des membres de FNE-NA pour bâtir une référence régionale,   riche des différences organisationnelles, rejoint ma propre perception du travail collectif.
L’objectif final de tout ce travail bénévole étant la protection de la nature et de l’environnement de Nouvelle-Aquitaine, dans une démarche durable, qui n’oublie ni la partie sociale ni l’économique.


Engagement pour la nature et l’environnement, quelques étapes.

Enfance en Charente-Maritime, entre Cognac et Matha – Vécu le remembrement  et son cortège de transformation du paysage dans les années 1960 (je suis de 1953). Je me souviens des pyramides de haies arrachées ….  La fin d’une époque, migration vers la ville pour des conditions de travail moins dures que celle « des champs » - La chanson de Ferrat mais sans la montagne.

Après différents  boulots dans le Cognaçais,  je me suis retrouvé en Alsace, embauché comme ouvrier posté, dans le groupe chimique Rhône Poulenc. Pour situer le site industriel, c’est à la frontière avec l’Allemagne, pas loin d’un village encore inconnu lors de mon arrivée en 1974, Fessenheim ! Participation aux manifs contre la centrale et rencontres avec le militantisme des écolos allemands, bloquant la port du site industriel Rhône Poulenc avec des sapins de la Forêt Noire, victimes des pluies acides. Ces premières expériences ont nourri ma réflexion sur le fait d’être à la fois salarié et citoyen ! 1985, je pars d’Alsace pour  un autre site Rhône-Poulenc, "les Usines de Melle" en Deux-Sèvres. 

Dans le cadre de la formation  professionnelle interne,  j’ai bénéficié de "l’ascenseur social" et pris des postes à  responsabilités  à base de gestion d’équipe, d’organisation et de management avec des objectifs clairs de baisse sensible des accidents  humain, matériels,  environnementaux, dans le cadre de la «maîtrise des pertes » et de l’amélioration continue. Ma dernière mission  avant retraite fut le lancement des démarches « développement durable » et « RSE » en milieu industriel. 

Parallèlement, j’ai été élu municipal pendant 13 ans à La Crèche. Les 7 dernières année comme adjoint aux Ressources Humaines et au petit Patrimoine.  Là, j’ai fait connaissance avec la réflexion « protection de la nature » dans le cadre d’aménagements. Et découvert les APNE pour aider, par leur crédibilité naturaliste et leur vision environnementale,  à la décision des élus.

De ces rencontres pragmatiques et nécessaires pour que les projets soient durables et non destructeurs pour l’environnement, est née ma décision d’adhérer à DSNE. Association que j’ai rejointe plus activement via son CA, quelques années plus tard,   après mon départ à la retraite. 


En souhaitant que mon expérience soit utile à FNE-NA,  ma priorité sera de faire connaissance avec vous, avec notre fédération régionale.

Yanik MAUFRAS, Président de DSNE, Co président de PCN, Secrétaire adjoint de FNE-NA

FNE NA EN ACTIONS

Moea Lartigau, coordinatrice de FNE NA

Nous sommes heureux d’accueillir Moea Lartigau sur le poste de coordination de FNE NA !

A l’issue du processus de recrutement lancé en décembre 2020 (plus de 30 candidatures reçues), la candidature de Moea Lartigau a été retenue à l’unanimité du jury et du CA de FNE NA. La date de sa prise de poste est en cours de finalisation.

Moea Lartigau travaille actuellement à Poitou-Charentes Nature sur le poste de coordinatrice (mesures compensatoires LGV et projets biodiversité).

La prochaine Lettre de FNE NA vous donnera une présentation plusdétaillée de la première coordinatrice de FNE NA


La forêt : sujet de désaccord majeur

Le programme régional de la forêt et du bois (PRFB) a été adopté lors de la réunion de la Commission Régionale Foret Bois du 6 novembre 2020

La Commission a débattu sur le projet final de ce programme. Il a été rappelé que ce programme n’était pas un texte réglementaire imposé par la puissance publique mais un texte réalisé par la filière bois pour permettre l’augmentation de la collecte de bois dans la région.

FNE NA a proposé à plusieurs reprises des améliorations sur ce texte, tant lors de la phase de préparation que lors de la consultation publique. FNE NA a aussi envoyé des propositions de modification la veille de la réunion mais elles ont toutes été refusées après discussion alors que celles du syndicat des sylviculteurs du sud-ouest, envoyées 7 jours auparavant et qui affaiblissaient le texte, ont été toutes validées. Un participant a même mis en doute la compétence de FNE NA à participer aux discussions .

Les représentants de FNE NA ont voté contre ce texte, tous les autres membres ont donné un avis favorable.

En clôture le directeur de la DRAAF a reconnu qu’il y avait une forte opposition à l’exploitation forestière, manifestée lors de la consultation publique mais aussi par les 150 citoyens de la convention pour le Climat et qu’il fallait maintenir voire renforcer le dialogue avec la population.

FNE NA continue à réclamer une plus grande prise en compte de la biodiversité dans l’exploitation forestière et, de ce fait, n’approuve pas les différents documents qui n’évoluent pas dans ce sens.


Stratégie Régionale pour la Biodiversité

La région doit définir sa stratégie de défense et de reconquête de la biodiversité. Cet exercice est difficile dans le contexte actuel et le peu d’intérêt que de nombreux acteurs manifestent pour la Nature. L’Agence régionale de la Biodiversité (ARBNA) a été chargée de réaliser le diagnostic.Les débats sont organisés dans le cadre de la Commission Régionale de la Biodiversité (CRB).

FNE NA a transmis un avis sur le diagnostic et a participé à 2 réunions, sur l’agriculture d’une part, sur la forêt d’autre part. Sur la forêt on peut remarquer une certaine agressivité du monde forestier qui refuse les conclusions de l’étude Ecobiose, expertise collective remarquable d’une grande partie des chercheurs régionaux sur la biodiversité en Nouvelle-Aquitaine.


Nominations comités de bassin Adour-Garonne et Loire-Bretagne

Les Préfets coordonnateurs de bassin ont désigné les représentants des APNE au Comité de bassin Adour Garonne et au comité de bassin Loire Bretagne pour les 6 années à venir. Les comités vont se mettre en place et commencer à travailler sur les dossiers.

Voici les nominations pour les associations de FNE :


Pour le comité de bassin Adour-Garonne :

- Annick Benazeck pour FNE Nouvelle Aquitaine

- Frédéric Cameo Ponz pour Nature en Occitanie

- Michèle Jund pour FNE Midi-Pyrénées

- Antoine Domenech et Sabine Menaut pour la SEPANSO

- Haïzea Jimenez pour Surfrider


Pour le comité de bassin Loire-Bretagne :

- Andrée Rouffet-Pinon pour FNE Nouvelle Aquitaine

- Gilles Deguet pour FNE Centre-Val-de-Loire

- Régine Bruny et Marie Méziere-Fortin pour FNE Pays-de-la-Loire

- Nicolle Mathys, Gilles Huet et Jean-Yves Piriou pour FNE Bretagne

- David Beaudoin pour Bourgogne-Franche-Comté Nature

- Marion Fourtune pour FNE.



Echanges FNE Nouvelle-Aquitaine- FNE Midi-Pyrénées

FNE Nouvelle-Aquitaine et FNE Midi-Pyrénées ont engagé des échanges à l’occasion des réunions autour du bassin Adour-Garonne, pour lequel ils partagent une animation commune avec le collectif Adour-Garonne piloté par Aurore Carlot.

Les deux structures souhaitent renforcer leurs relations et développer des coopérations inter-associatives, autour du bassin Adour-Garonne mais aussi notamment du projet Sentinelles de la nature.


Zones vulnérables et Plan d’Actions Régional Nitrates

Andrée Rouffet-Pinon, présidente de FNE 23 (Creuse) et vice-présidente de Limousin Nature Environnement, a été validée par le CA de FNE NA du 8 janvier en tant que représentante de FNE NA pour le Plan d’Actions Régional Nitrates. Elle a participé le 6 novembre 2020 à la réunion sur les zones vulnérables pilotée par la DREAL.

Par ailleurs, elle vient d’être désignée par Limousin Nature Environnement comme administratrice suppléante au CA de FNE NA.

Présentation par le GMHL du travail sur la prédation le 15 janvier

Depuis 2013, le GMHL (Groupe Mammalogique et Herpétologique du Limousin) mène un travail sur la question de la prédation par les mammifères carnivores.

Depuis 2019, en ayant comme toile de fond la recolonisation de ses territoires historiques par le Loup gris, ce travail sur la prédation s'est intensifié, notamment par le recrutement d'une salariée spécialisée dans ce domaine, Marie Abel.

Pour Gabriel Metegnier, son directeur, le GMHL a en effet la conviction que cette question va prendre une nouvelle dimension une fois que le Loup gris aura recolonisé sa niche écologique. Face au constat de polarisation du débat dans certaines régions de France, et de cristallisation des tensions autour des "pro" ou "anti" loups (se transformant même localement à l'extrême entre "pro-biodiversité" et "anti-biodiversité"), il est évident que l'anticipation reste le meilleur outil.

C'est ainsi, donc, qu'un important travail de concertation d'un cortège le plus large possible d'éleveurs, d'acteurs, de structures a débuté depuis plusieurs années à l'échelle du Limousin.

Ce travail a permis de mettre au point un Outil d'estimation du risque de prédation sur les exploitations d’élevage unique en France, qui représente une excellente manière d'impliquer et d'associer activités humaines (d'élevage notamment) et faune sauvage. Le caractère très délicat de la question de la prédation a limité la communication avant d'avoir une base partenariale solide du côté des éleveurs.

Dorénavant, l'Outil en question commence à se diffuser naturellement, et est de plus en plus demandé tant en France qu'à l'étranger.

Aussi, dans le but de stimuler des échanges/partenariats/idées pour la suite et le développement de ce travail, le GMHL a organisé une réunion en visioconférence le 15 janvier, à laquelle ont participé plusieurs associations du réseau de FNE NA, qui ont nourri les échanges.

FNE NA a signé la tribune "Associations, présumées coupables ?"

FNE fait partie du Mouvement Associatif, et FNE NA du Mouvement Associatif Nouvelle-Aquitaine.

Elles ont signé la tribune lancée par le Mouvement Associatif "Associations, présumées coupables ?" à l’occasion de l’examen du projet de loi confortant le respect des principes de la République, précédemment appelé projet de loi sur le séparatisme, en cours d’examen à l’Assemblée nationale.

Ce projet de loi impacte significativement les associations loi 1901.

En synthèse, il définit de nouvelles obligations pour l’obtention de subventions et pour le tronc commun d’agrément au travers de la mise en place d’un Contrat d’engagement républicain, étend la responsabilité des dirigeants d’association, et renforce le contrôle de l’administration fiscale en matière de dons et mécénat et les obligations de déclarations des associations dans ce domaine. Concernant plus spécifiquement le « Contrat d’engagement républicain » (auquel seraient seules soumises les associations lorsqu’elles demandent une subvention), Le Mouvement associatif rappelle l’existence de la Charte des Engagements réciproques, cosignée par l’Etat, les représentants des associations de collectivités territoriales et les représentants du Mouvement associatif, qui, dans un cadre concerté, adresse déjà le respect de ces principes.

Voici le lien direct de la tribune et de ses signataires :

https://lemouvementassociatif.org/tribune-associations-presumees-coupables



site internet de FNE NA http://fne-nouvelleaquitaine.fr/

comité de rédaction : Isabelle Loulmet - Michel Galliot - Cathy Mazerm - Yanik Maufras – Gabriel Metegnier

Lettre d'Info 24 de FNE NA - http://fne-nouvelleaquitaine.fr/ Page 4